Les altérations qui affectent les façades en bois sont principalement dues aux influences extérieures suivantes  

- Une humidité prolongée ou la pluie peuvent provoquer un risque de coloration par des champignons du bleuissement et/ou une destruction par des champignons lignivores.

Elles peuvent également provoquer des modifications structurelles dues au retrait et à la dilatation telles que la torsion des lames, fissures, fentes et gonflage des veines tendres.

- Le rayonnement solaire qui altère la surface du bois et crée une décomposition superficielle de la lignine.Il en résulte le grisaillement du bois, qui n'a aucune influence sur la résistance, mais qui entre en ligne de compte pour des considérations esthétiques.

- Les risques d'attaques par des insectes xylophages qui sont minimes et qui ne justifient pas de traitement  systématique.

Nous proposons, après avoir testé les produits, des solutions pour limiter le grisaillement, le ralentir, tout en préservant le plus possible l'aspect naturel du bois qui, sauf à laisser la patine naturelle s'installer, demanderont un entretien régulier.
Tout type de finition aura pour conséquence la prise en compte d'un budget d'entretien, plus ou moins élevé, des fréquences de restauration plus ou moins espacées selon le système retenu.
Un seul systéme sans entretien sera particulièrement recommandé en pré-grisaillant le bois, le but étant dans ce cas de laisser la patine naturelle prendre sa place tout en gardant au bâtiment une homogénéité d'aspect.  

 

Haut de page